Usine d’eau potable Atwater

Historique du bâtiment :

Cette usine de filtration, la première du réseau d’aqueduc de Montréal, a été bâtie en 1912-1918 sous la supervision de l’ingénieur de la Commission de l’Aqueduc, Georges Janin. Sa construction témoigne de l’évolution des techniques dans le domaine de l’approvisionnement de l’eau potable et des théories hygiénistes.

Cette usine de filtration est une œuvre architecturale d’intérêt. D’un point de vue formel, l’immeuble en brique s’inspire de l’architecture que l’on retrouve sur le pourtour de la Méditerranée aux siècles précédents. L’utilisation de toitures en pente débordantes recouvertes de tuile en terre cuite en constituait, à l’origine, la principale caractéristique. À cela s’ajoutent des ouvertures cintrées, ornées, dans leur partie supérieure, de pierres sculptées en forme d’arabesques. La composition d’ensemble, marquée par la symétrie et l’articulation des différents volumes, rappelle certaines villas italiennes. Cette architecture a donné le ton aux autres bâtiments construits sur le site dans les années qui ont suivi. À partir des années 1920, les bâtiments conçus par Charles-Jules Des Baillets ont repris ce style, en poussant encore plus loin la référence à l’architecture de la Renaissance italienne.

L’enveloppe, s’inspirant délibérément d’un style exotique, cache un bâtiment industriel moderne en béton et en acier. En fait, contrairement à ce que laisse paraître l’extérieur, l’intérieur est constitué de grandes galeries où l’on retrouve les différents bassins de filtration. Il s’agit d’un édifice purement fonctionnel, qui était à l’origine à la fine pointe de la technologie. L’usine de filtration est mise en valeur par le couvert végétal du site et par la présence, tout près, du canal de l’Aqueduc. Cette usine ainsi que les autres installations du complexe Atwater revêtent une grande importance pour les Montréalais en tant que principal lieu de traitement de l’eau potable de la ville.

Conditions particulières :

Il était nécessaire de récupérer l’ensemble des briques dans la zone de démontage pour les récupérer et les réinstaller. Les réparations et le démontage et remontage des murs ont été exécutés par des maçons très minutieux. Ce projet était également un projet très sécurisé et tous les employés présents devaient être acceptés par la SPVM, pour avoir accès au chantier.

Détail du projet :

Classe : Civil

Nom du projet : Usine d’eau potable Atwater

Adresse : Montréal

Propriétaire : Ville de Montréal

Date : 2009

Valeur : 875 000 $

Référence : Oui

Travaux exécutés :

• Réparation ponctuelle des murs de briques et des bandeaux de pierres
• Rejointoiement sur l’ensemble des bandeaux
• Remplacement de blocs de Terracotta

Projets similaires :